« Mon plus secret conseil… | Page d'accueil | Le reflet du miroir »

22 août 2008

La nouvelle

C’est fini. Chassée par la nouvelle. Comme elle-même avait évacué la précédente, dont je n’ai aujourd’hui plus le moindre souvenir. Elle aussi finira par disparaître complètement de mon horizon mental. Aussi doucement qu’elle s’était rapidement imposée à moi. Séduisante, provocante, pétillante d’originalité, je l’avais aussitôt embrassée, aussitôt adorée. Elle avait pénétré dans ma vie comme par effraction. Pour la garder, je l’ai embrassée, enlacée, étreinte. Emprisonnée dans mes fantasmes. À force de penser à elle, j’ai fini par vivre avec elle au quotidien. Fusion complète. Fusion qui ne mène qu’à la confusion. Jour et nuit, mes rêves l’ont usée, érodée par vagues obsessionnelles. Vous me direz qu’il ne fallait pas la garder pour moi tout seul, en autarcie jalouse et stérile. Mais détrompez-vous, je parlais d’elle - je vous ai parlé d’elle - et plus fort je criais son nom à tous les vents, plus je m’essoufflais sans même m’en rendre compte. En fait, j’étouffais déjà. Je l’aimais, certes, mais j’étouffais de n’avoir jamais cessé de l’envisager. Jusqu’à la nausée. Il me fallait autre chose, du frais, du nouveau ! Du nouveau une fois de plus.3e35f331a6357ad7c5980aa3109ef5cb.jpg

Enfin, ce qui est fait est fait. La nouvelle est arrivée. On peut même dire qu’elle m’a été donnée. Les jalons sont posés. Elle est à l’INPI, enfermée dans une enveloppe Soleau. Mais ne vous inquiétez pas, on vous en parlera, de la nouvelle idée.

18:30 Publié dans In vivo | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : création

Commentaires

Le mardi 26/08/2008 à 10:16 par elise :

L'envellope soleau permet-elle de repartir à zero?

Joli sujet de fin d'année, dommage pour un début;

"balayés, oubliés, je me fous du passé.
avec mes ouvenirs, j'ai arreté le feu.
Mes chagrins, mes laisirs, je n'ai plus besoin d'eux.
Balayés mes amours, avec leurs tremolos...

Le mercredi 27/08/2008 à 21:45 par Un mot passant :

Ainsi va la vie.

Déconstuire, reconstruire, savoir tourner la page et ne plus penser à cette enveloppe, cette bouteille à la mer.

I'll never forget you. Loved you.

Take care, Gorgeous.

Le jeudi 28/08/2008 à 11:19 par elise :

My book is getting published.Just wanted to let you know but I changed your nationality in swiss.

take care

gorgeous

Écrire un commentaire