« Bachelor (8) | Page d'accueil | Bachelor (9) »

13 octobre 2007

Mission libertine - I

   Sarah avait l’œil rivé sur la pendule de sa voiture et sur l’horizon bouché d’une banlieue parisienne. Elle conduisait depuis plus d’une heure, et elle avait horreur de ça. Surtout de se retrouver prise dans la transhumance quotidienne des banlieusards qui convergeaient sur Paris tous les matins. Elle se disait qu’une fois de plus elle serait en retard à son rendez-vous, lorsque son portable claironna.

- Bonjour Sarah, comment allez-vous ?
- Très bien, je suis en route…
- Vous en êtes où ?
- J’arrive sur le périphérique.
- Parfait, vous serez bientôt là, presque à l’heure.
- Oui, je me dépêche !
- Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas à un quart d’heure prêt, et je préfère vous voir arriver entière. A tout de suite !


7593e025fdf99b3f745cef9826547c52.jpg   Sarah parcourut mentalement la check-list qu’elle connaissait déjà par cœur. Elle ne le faisait pas pour s’assurer qu’elle n’avait rien omis, mais pour se rassurer. Pour plonger dans l’ambiance. Oublier au plus vite son quotidien. Oublier surtout l’image de son mari qui l’avait regardée partir ce matin là, après lui avoir lancé en guise d’ultime recommandation un soupçonneux : « Je te fais confiance. ». Elle avait ressenti cela comme une sourde menace. A la réflexion s’était plutôt un aveu d’impuissance. Que pouvait-il lui faire sinon confiance. Mentalement, elle répéta sa liste à la Prévert : Un plan de paris, un stylo bille, un maillot de bain, un jean, un slip boxer, des boules de geisha.
   Avec vingt minutes de retard, elle gara sa voiture au parking de l’école de médecine, selon les instructions qu'on lui avait donnée. Son plan en main, elle sortit du parking pour affronter l’air vif de cette matinée automnale. Il ne pleuvait pas, et même si le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous, la certitude de vivre une nouvelle aventure suffit à lui donner une humeur primesautière. Elle se rendit d’un pas alerte au 77 Bd St Germain. Comme prévu, une cabine téléphonique l’y attendait à l’image de son sentiment éphémère : enfin libre. Sur le combiné, une feuille de papier blanc manuscrite mentait :  « Hors Service ». Sous la plaquette en alu, elle trouva le paquet scotché laissé à son attention. Une grosse enveloppe blanche, plastifiée et matelassée. Sarah la détacha. Elle n’était pas sensée en connaître le contenu, mais elle s’en doutait un peu après avoir lu les messages du mystérieux Zebra75 sur le forum Bisexualité d’auFeminin, dont le style ne lui avait pas échappé.

   AuFeminin.com était un des rares sites internet à avoir survécu à la bulle économique virtuelle des années 90. Il avait été un des premiers à avoir su ferrer les lecteurs, ou plutôt les lectrices, jusqu’à en faire malgré elles des éditrices de contenu. Premier magazine féminin en ligne, à une époque où l’immense majorité des internautes étaient des hommes, auFeminin avait misé sur les femmes qui finiraient bien par surmonter leur répulsion face à la technicité du web de l’époque pour pouvoir s’adonner à leur péché préféré : le bavardage. Son fer de lance était donc les forums de discussion thématiques. Comme prévu, le contenu s’assimilait à du papotage, mais des liens se nouaient entre les internautes au fil de discussions sans queue ni tête, au gré de débats virtuels dignes d’un salon de coiffure. Dans cet univers typiquement féminin, quelques hommes avaient fait le pari d’y séduire. À ce jeu là, je m’étais révélé assez doué.

   Sarah décacheta l’enveloppe, et lut le message qu’elle refermait:

Très chère Sarah,

Vous souvenez-vous avoir lu dans un de mes mails que vous aviez le profil d’une espionne ? Je vous propose d’intégrer nos services de renseignement, et d’en passer aujourd’hui l’examen d’entrée ! Nous vous avons concocté une succession de tests tout au long de cette journée, qui mettront à l’épreuve votre vivacité d’esprit, votre courage, votre abnégation, tous vos sens ainsi que votre soumission à nos consignes. La réussite de chaque test vous mènera au test suivant, et vous devrez donc tous les réussir, jusqu’au dernier, pour gagner ce défi. Chiche ?

Pour commencer, je vais mettre à l’épreuve votre sens… de l’orientation. Rendez-vous aussi vite que possible au Hammam de la grande mosquée de Paris, au 39 rue Geoffroy Saint-Hilaire dans le 5eme. Entrez-y, et profitez sans tarder des massages, gommages et autres soins de beauté. Un de nos agents vous y contactera. Vous trouverez dans cette enveloppe un ticket de métro, le billet d’entrée au hammam (formule orientale tout compris), et un magnifique maillot de bain rose barbie. Vous devrez impérativement être sortie du hammam avant midi !

Au plaisir du votre,

Vagant

À suivre…

Commentaires

Le dimanche 14/10/2007 à 13:10 par seconde :

pourquoi tant de haine monsieur vagant.... ????


LA SUITEEEEEEEEE


bises

Le dimanche 14/10/2007 à 13:22 par Fée d'Hiver :

Dans la chaleur dégagée par ce récit. La langueur et la moiteur du hammam...
Sus-pendue à vos mots.

Le lundi 15/10/2007 à 09:12 par unerêveuse :

Même si je ne m'appelle pas Sarah, je veux bien connaître la suite....

Le lundi 15/10/2007 à 16:27 par Ex-mot :

Pfiou! Sarah semble bien motivée (parce que Sarah-bande?), France Télécom exceptionnellement "hors service" pour la bonne cause - au service de sa majesté - et la suite digne d'Ian Fleming alias Vagant - ou serait-ce Tom Cruising?

(attention, ce commentaire se détruit àprès cinq secondes ce qui ne m'empêchera pas d'attendre impatiemment "LA SUITEEEEEE!" en me référant à seconde)

Le mardi 16/10/2007 à 01:25 par Cali Rise :

Une espionne en maillot de bain rose barbie ? Humpf. En bas de velours, ça ne le ferait pas vraiment non plus. En bas résille et talons aiguilles ?

Ce que vous êtes joueur tout de même ! ;-) Pas trouvé de hammam la dernière fois mais nous étions pressés et empressés...

Le mardi 16/10/2007 à 15:14 par Vagant pour Seconde & Ex-Mot :

La suite dans 3 jours, promis !

Le mardi 16/10/2007 à 15:15 par Vagant pour Fée d'Hiver :

Attendez encore un peu pour la chaleur du hammam.

Le mardi 16/10/2007 à 15:25 par Vagant pour une rêveuse :

Tout le monde connaîtra la suite, même si une seule l'a vécue il y a quelques années. Sarah est un prénom d'emprunt, comme je l’ai expliqué là : http://extravagances.blogspirit.com/archive/2007/03/07/un-pr%C3%A9nom-pour-votre-blog.html , mais je pense que vous le saviez déjà.

Le mardi 16/10/2007 à 15:40 par Vagant pour Cali Rise :

Je note d’une part que vous ne devez pas avoir de fille en âge de vous abreuver de totally spies, et que d’autre part vous ne connaissez pas vos classiques : http://www.ajb007.fr/photo-1130.html (si vous préférez le vert fluo, c’est là : http://www.ajb007.fr/photo-1158.html )
Quant au hammam, j'ai d'autres adresses bien plus coquines que celui-ci...

Le mardi 16/10/2007 à 16:35 par Cali Rise :

Je dois être légèrement embrumée car je ne comprends rien à votre commentaire. Vos adresses ne m'intéressent pas (sourires), nous ne sommes pas adeptes des lieux où d'autres se donnent en spectacle.

Le mardi 16/10/2007 à 17:14 par Vagant pour Cali Rise :

Il n’y avait pas grand-chose à comprendre, ce n’étaient que quelques références aux James Bond girls en maillot de bain. Quant aux saunas coquins, c’est un peu comme les maillots de bain : les goûts et les couleurs…

Le jeudi 18/10/2007 à 13:17 par Madeleine :

C'est bien plus drôle si ce n'est pas un sauna ou hammam coquin.. d'autant que dans celui de la Mosquée de Paris, ce n'est pas mixte.. hum.. la suite ! ;-)

Le jeudi 18/10/2007 à 13:49 par Cali Rise :

Seulement vous indiquez à chaque fois le même lien... Sinon, je suis entièrement d'accord avec Madeleine, c'est bien plus jouissif si... ;-)

Le jeudi 18/10/2007 à 14:19 par Vagant pour Madeleine :

Ce n'est pas mixte, en effet... La suite demain, mais autant vous prévenir tout de suite, ce sera une longue histoire.

Le jeudi 18/10/2007 à 14:20 par Vagant pour Cali Rise :

Vous avez doublement raison. J'ai corrigé le lien coupable.

Écrire un commentaire